Échelle de notation PCA


La notation est par principe subjective, c'est-à-dire qu'elle dépend de la conception de chacun. PCA a créé une échelle précise et claire afin d'unifier les différentes visions et limiter les discordes.
Certains la trouveront peut-être trop stricte, d'autre trop souple. Quoi de plus normal : la vision de chacun est différente, plus ou moins exigeante, approfondie, permissive, etc.
C'est en comparant les échelles des collectionneurs français, des autres sociétés de certification, et grâce à notre longue expérience que nous avons donc établi l'échelle qui suit.


PCA 10+ COLLECTOR

Carte neuve de qualité exceptionnelle, d’apparence parfaite, très bien centrée, sans aucun défaut d'origine ni aucune usure visible.

Son centrage (calculé selon la largeur des bordures) doit être de 60%/40% et mieux côté recto et 75%/25% au verso.

PCA 10 NEUF SUP'

Carte neuve de qualité supérieure, d’apparence parfaite, sans aucune usure, mais pouvant présenter après une inspection très poussée de très rares défauts d'origine (micro rayure horizontale ou verticale, défaut de découpe, micro tâche d’impression, et autre micro défaut). Au niveau des points blancs, ces cartes ont maximum un micro point blanc d'origine.

Son centrage doit être de 60%/40% et mieux côté recto et 75%/25% au verso..

PCA 9,5 NEUF

Carte dont l'état semble neuf de prime abord, mais présentant de très rares points blancs. Une inspection minutieuse sous une source de lumière peut aussi révéler, par des jeux de lumière, de rares et discrètes rayures de manipulation.

PCA 9 PROCHE DU NEUF

Carte neuve ou comme neuve, présentant soit de rares et infimes usures (points blancs, micro rayures, léger dépôt de matière, etc.), soit un nombre assez important de défauts d’origines qu’une inspection minutieuse, sous un éclairage adéquate, a pu révéler.

PCA 8 EXCELLENT - PROCHE DU NEUF

Carte en superbe état, présentant de rares et infimes usures (points blancs, micro rayures, léger dépôt de matière, etc.), et un nombre assez important de défauts d’origines qu’une inspection minutieuse sous un éclairage adéquate a pu révéler.

PCA 7 EXCELLENT

Carte en excellent état, présentant des usures légères de manipulation sur le recto (ex : micro rayures de manipulation), et/ou sur le verso (ex : points blancs, rayures de manipulation, léger dépôts de surface), ou encore des usures légères de surface visibles sous un éclairage adéquate (léger dépôt de matière, léger choc). Ces défauts, récurrents mais très légers, ne portent pas atteinte à l’attrait de la carte, qui garde toute sa superbe.

PCA 6 TRÈS BON

Carte présentant des usures légères régulières et/ou ayant subi des dégâts légers tels que des chocs (ex : points blancs marqués), des pliures fines et légères, visibles surtout par des jeux de lumière.

PCA 5 BON

Carte présentant quelques dégradations plus ou moins discrètes, mais ne nuisant pas à son aspect global, à l'instar d’angles arrondis, de bords décolorés ou blanchis, ou de salissures et rayures sur la surface.

PCA 4 CORRECT

Carte dont l'image et les textes ne sont pas altérés, mais non protégée et peu entretenue, présentant des usures visibles : coins arrondis, grattage, perte de brillance, etc.

PCA 3 MOYEN

Carte non entretenue, présentant des usures assez importantes : bords abîmés, angles cornés, pliures légères, etc.

PCA 2 MAUVAIS

Carte présentant des dégradations très importantes : pliures évidentes, traces de frottement graves, etc.

PCA 1 TRÈS MAUVAIS

Carte ayant perdu tout son attrait mais ayant surement une valeur sentimentale...

En savoir plus sur l'échelle de notation PCA


Les cartes de collection présentent plusieurs types de défauts. Ils peuvent être liés :
  • aux machines les modélisant (rayures, découpe irrégulière, mauvais centrage, etc.) ;
  • aux manipulations humaines (rayures, griffures, chocs, etc.) ;
  • au passage du temps (perte de couleur, écaillage, etc.) ;
  • à leur non entretien (léger dépôt de matière, etc.) ;
  • à une attitude non respectueuse (écriture, plis, etc.).

 

Ces défauts sont tous pris en compte dans l’échelle de notation, qu’ils soient visibles directement, ou indirectement, via des jeux de lumière.

Une carte ne présentant aucune usure (donc neuve) obtiendra assurément une note entre 9 et 10+.

Une carte présentant une ou plusieurs usures (donc d'occasion) obtiendra une note entre 1 (usures graves, détérioration) et 9,5 (usure minime, souvent repérable par des jeux de lumière)..

Conseils pour noter ses cartes neuves soi-même

  • Préparation
  1. Se munir d'un bon éclairage. De notre côté, nos recherches nous ont amenés à opter pour une lampe d'architecte munie d'une ampoule de 5500 kelvin 23 watt fluo-compacte, idéale pour reproduire une lumière naturelle.
  2. Enlever la carte de ses protections est indispensable. A ce propos, il est déconseillé d'utiliser des sleeves ajustés "perfect size", qui augmentent les risques d'abîmer la carte en la sortant de sa protection.
  • Notation
  1. Repérer les défauts les plus évidents permet de déterminer rapidement dans quelle catégorie l'on se trouve : Neuve/occasion
  2. Si la carte n'a pas d'usures de prime abord, elle n'est pas neuve pour autant. C'est pourquoi il faudra maintenant vérifier la surface de la carte via des jeux de lumière. Une carte neuve est par principe non manipulée. Elle doit donc avoir gardé son gloss / sa patine, et ne pas avoir de rayures de manipulation, même à son verso.
  3. Ensuite, si aucune usure de surface n'a été repérée indiquant que la carte est bien neuve, il conviendra enfin de vérifier les défauts d'origine : défauts de découpe (points blancs, marques et petits accrocs visibles avec des jeux de lumière) et défauts d'impression (petites tâches de couleur (souvent rouge/blanche/noir/jaune). C'est en fonction du nombre de ces défauts qu'une carte verra sa note varier entre 10+ et 9.


Real Time Web Analytics